Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 07:32

Des jours, des semaines, des mois, .... et je dirai meme apres verification des annees que je n'ai pas ecrit sur mon blog.

Non pas par oubli, encore moins par peu d'envie ou d'idees, mais tout simplement par manque de temps.

 

Pourtant, le temps se prend pour vivre, pour vivre heureux, realiser ses reves, ... et Dieu sait comme entretenir ce blog fait partie de mes passions, mais voila, il y a un temps pour le travail, un autre pour la famille, un pour les sortie, un autre pour le repos et il ne reste que peu pour mon blog.

 

Je ne vous promettrai rien et je vous assure de faire le maximum pour que mes absences soient moins longues et moins frequentes, et surtout que je repartagerai avec vous mes reflexions.

 

En attendant, je vous invite a voir une video d'un endroit ou j'aime etre actuellement, et qui est le symbole a mon sens de ma nouvelle vie (et je pense vous comprendrez tout !!!)

 

Enjoy and thanks JMJ

Partager cet article
Repost0
7 août 2009 5 07 /08 /août /2009 23:50
Mon ami Hassan, au vu d'événements récents m'a fait part d'un superbe poême de Victor HUGO : "LE MOT " ; lisez et pensez-y cette fois-ci avant de dire UN MOT ;o)

LE MOT
Braves gens, prenez garde aux choses que vous dites !
Tout peut sortir d'un mot qu'en passant vous perdîtes ;
TOUT, la haine et le deuil !
Et ne m'objectez pas que vos amis sont sûrs
Et que vous parlez bas.
Ecoutez bien ceci :
Tête-à-tête, en pantoufle,
Portes closes, chez vous, sans un témoin qui souffle,
Vous dites à l'oreille du plus mystérieux
De vos amis de cœur ou si vous aimez mieux,
Vous murmurez tout seul, croyant presque vous taire,
Dans le fond d'une cave à trente pieds sous terre,
Un mot désagréable à quelque individu.
Ce MOT — que vous croyez que l'on n'a pas entendu,
Que vous disiez si bas dans un lieu sourd et sombre —
Court à peine lâché, part, bondit, sort de l'ombre ;
Tenez, il est dehors ! Il connaît son chemin ;
Il marche, il a deux pieds, un bâton à la main,
De bons souliers ferrés, un passeport en règle ;
Au besoin, il prendrait des ailes, comme l'aigle !
Il vous échappe, il fuit, rien ne l'arrêtera ;
Il suit le quai, franchit la place, et cætera
Passe l'eau sans bateau dans la saison des crues,
Et va, tout à travers un dédale de rues,
Droit chez le citoyen dont vous avez parlé.
Il sait le numéro, l'étage ; il a la clé,
Il monte l'escalier, ouvre la porte, passe, entre, arrive
Et railleur, regardant l'homme en face dit :
"Me voilà ! Je sors de la bouche d'un tel."
Et c'est fait. Vous avez un ennemi mortel.
Partager cet article
Repost0
22 juillet 2009 3 22 /07 /juillet /2009 23:04

François Mitterrand a dit : « il faut laisser le temps au temps ».

Mais voilà, depuis quelque temps, je trouve certains moments futiles, mal exploités.

 

Hier par exemple, j’étais là devant la télé, en train de zapper sans trouver aucun film ou émission digne de ce nom ; à voir LOUIS LA BROCANTE, série peut-être intéressante mais pour un dimanche où on veut faire le vide mais non un mardi soir.

Je passe des nuits à dormir, à rêver de rêves « irréels » ou de cauchemars hallucinants. Je passe des heures à me reposer alors que je n’ai rien fait de magnifique.

 

Dans ma jeunesse, le temps était de l’insouciance, on vivait pleinement, à « fond la caisse ». Tous les moments étaient bonheur et jouissance (ou insouciance, c’était idem ;o). A tout moment, il suffisait de choisir ou décider où sortir, prendre un pot ou même une bouteille. Entamer des discussions à n’en plus finir, où à la fin on avait appris des choses et échangé tellement d’idées aussi magnifiques l’une que l’autre.

 

Maintenant, mes pensées sont omnibulées par un avenir à construire ou tout du moins à prévoir. Prévoir comment arriver à boucler les fins de mois, à essayer de trouver des solutions pour mieux vivre. Alors qu’avant, sans y penser la vie était « meilleure ».

 

Pour résumer, avant je n’ai regretté aucun moment, ni ces nuits de saoulerie où le maître mot était bonheur, ni ces dépenses de folies qui ne laissaient au lendemain même pas de pièces pour le petit-déj.

Aujourd’hui, je regrette ces moments futiles où je ne fais rien de sensationnel, pire rien de « vivant ».

 

Certains diraient que c’est l’âge, mais voilà avec cette avancée dans l’âge, je croyais que j’allais être plus enthousiaste pour vivre cette vie pleinement, pour en sucer la moelle jusqu’à la fin.

Je me retrouve même entrain de penser comment revivre ces moments de bonheur au lieu de les vivre tout simplement.

La Vie est une suite de moments éphémères, et plus on avance dans l’âge, moins nous avons encore des moments à vivre tout simplement.

 

Alors que la solution est simple : je dois libérer mon inconscient !

L’inconscient est le seul qui est capable de vivre la vie pleinement sans frein, sans limites, sans « censure » ; car un jour, nous mourrons tous et seuls ces moments de bonheur resteront non pas éternels mais tout simplement auraient été mérité d’être vécus !

 

CARPE DIEM !!!!!!!!!!!!!!!

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 19:49
Aristote aurait dit :

Le courage n'est pas de dire tout ce qu'on pense;

mais plutôt de penser tout ce qu'on dit !!!

Partager cet article
Repost0
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 20:06
Enfin vous vous vez connaitre qui est derrière ce blog ;o)

http://www.facebook.com/kisomnou
Partager cet article
Repost0
24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 15:44
Je m'emmerdes au boulot en attendnt une réunion (depuis même plusieurs jours) alors autant blogger.

Tout le monde vous parles aujourd'hui de Noël, alorsje vais changer (tout en vous souhaitant Joyeux Noël quand même !!!)

Je prendrais comme sujet : la mariage. etant jeune marié, mieux vaut que j'en parle aujourd'hui plutôt que je m'habitues et que j'oublies ces sensations uniques. Je ne parlerai des raisons principales qui m'ont poussés à me marier qui sont aussi bien simples que si "sournoises" que j'en aurais honte .

Je parlerai simplement de cette fête mémorable qui est la célébration du mariage :
  • on y revoit la famille que nous avons perdus de vue ;
  • on rencontre la belle famille : ces personnes qui vous parraissent s'entendre à merveille mais qui constituent à vos yeux "le camp adverse" ;
  • et enfin, si vous avez bien fait les choses (comme moi ) des amis.
Il est vrai que c'est important en ce jour où on fait rassembler tout notre entourage pour lui faire part de ce nouveau statut d'en profiter pour faire rencontrer les différents "intervenants" de votre vie.

Quant à un éventuel stress que j'aurais dû avoir selon certains, au contraire, je me suis senti tellement zen !!!
Il suffit d'être convaincu par ses actes, et d'afficher cette atittude qui montre que vous êtes heureux : et le Monde vous suivra.

Pour la petite anecdote, ce que 'ai aprécié dans le mariage, c'est que nous (les mariés) sont les rois d'un soir et que tout nous est pardonné ... ou presque

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2008 5 21 /11 /novembre /2008 08:20

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 17:20

Voilà 3 mois sans alcool !!! moi qui descendait pratiquement une bouteille de vodka ou de whisky en une soirée, je sui à 1 bouteille de SIDI ALI ;o)

 

Alors faisons un petit bilan :

 

Bilan « sanguin » : alors que mon foie avait souffert et indicateurs biochimiques étaient au « rouge », il est maintenant en parfait état. Gamma GT, transaminases, tout est rentré dans l’ordre. J’ai même perdu du poids : pas de tapas, pas de calories alcooliques, …

 

Bilan moral : c’est le plus important, j’ai pu faire des sorties, m’éclater sans alcool, m’amuser avec des amis en me rappelant le lendemain de chaque détail …

 

Mais à vrai dire, il faut noter surtout que j’ai « récupéré » ma « capacité à penser ». Je reprends goût à débattre d’idées, à avancer des théories, écrire des articles sur mon blog, …

 

 

Je pense qu’il est temps de s’attaquer au fond du problème : « pourquoi je buvais ? ». Sans réponse à cette question, je sens une « envie de reprise ».

La réponse peut paraître simple : je n’étais pas content de ma vie !!! C’est aussi simple mais aussi compliqué. Car je peux faire le constat, mais que dois-je améliorer pour en être content de ma vie ? S’il est vrai que j’ai acquis une stabilité professionnelle et personnelle qui a favorisé cet arrêt, je dois trouver qu’est qui peut me rendre plus heureux. Il ne suffit pas d’être stable, il faut être heureux.

 

Alors partons à la recherche de ces plaisirs de la vie qui la rendent belle et magnifique. Trouvons des « activités » à fort potentiel de satisfaction, soyons positifs !!!

 

Vous avez remarqué que j’ai utilisé le « nous », car je m’adresse à tous ceux qui souhaitent changer leur vie, prendre en main leur destinée et vivre une vie épanouie. Mettons la main dans la main et soyons fort !!

 

La quête du « Saint Grâle » a démarré !!!

 

A SUIVRE

Partager cet article
Repost0
30 septembre 2008 2 30 /09 /septembre /2008 16:09
J'aurais pu tout simplement vous souhaiter AID MOUBARAK SAID!!!, mais voil, j'aime bien faire du zèle, et j'ai rien à foutre maintenant. Aors débattons !!!

Une seule question est sur la bouche de tous les marocains : Mercredi ou Jeudi? Deux questions : pourquoi attendent ils avec tant d'impatience la fin du Ramadan alors qu'il devraients être habitués? et pourquoi la Lybie voit sa lune avant les autres?

Pour la première, je dirai que comme déjà expliqué, ces "jeûneurs", le font par obligation que par amour ou foi. D'ailleurs; qu'ont ils véritablement retenu du Ramadan? que leur faim et leur soif avec leurs soirées festives et diners dansants !!! mais ont-ils une seule fois pensé à ces petits bambins avec rien à manger? à ces viellards, seuls et esseulés? à ces mendiants dépendant de la seule bonté des vrais "jeûneurs"?
Pire, à la fin du Ramadan, chaque jeûneur, doit distribuer un aumône (quelques dirhams) pour "valider" son jeûne. Heureusement que les parents veillent souvent à le faire.

Revenons à cette LYBIE. KADDAFI penserait-il être plus musulman que les autres? voyant le "slair de la lune" avant les autres? mais surtout en revenant à mes dires à propose de ces soi-disant musulmans. Comment KADDAFI et sa famille croit-il purifier son âme en maltraitant ses "domestiques". Il est même allé jusqu'à demander le pardon du peuple suisse pour la poursuite d'un juge de "faute commise par son fils" !!! 

S'il est vrai qu'il faut de tout pour faire un monde, il est vrai que certains (voir même beaucoup) n'ont d'Homme que le nom, et seraient plus appropriés dans le monde animal.

AID MOUBARAK SAID et TAKKABBALA ALLHOU SIYAMAKOUM !!!
Partager cet article
Repost0
29 septembre 2008 1 29 /09 /septembre /2008 13:12

Une petite réflexion de nouveau entre la théologie et la philosophie. Chez les musulmans, la nuit du 26 au 27 ramadan (ou une des10 dernières nuits du ramadan pour être plus large) se trouve « laylat al kadr : la nuit du destin ».

Durant cette nuit, ALLAH ferais descendre les anges avec notre destinée. Cette nuit serait aussi équivalente à l’anniversaire du 1er verset de coran. Mais revenons à cette destinée. Les musulmans, prieraient encore plus ALLAH cette soirée pour apaiser leur destinée.

Mais là se pose la fameuse question : « moussayyaroun, am moukhayyaroun » : le destin est-il entre nos mains?  Au fait, si la question se posait du simple point de vue théologique, c’est moitié, moitié : Dieu étant au-dessus de tout, saurait notre destinée tout en la mettant entre nos mains.

D’un point de vue Race Humaine, nous souhaiterions prendre en main notre destinée et croire que tout est entre nos mains.

Mais le point de vue du philosophe m’interpelle, ou je dirai plutôt la « théorie du papillon ». Sachant que l’Univers est entre-lié et chacune de ses composantes influent sur le reste de l’Univers. De ce fait, le « Hasard », ou tout simplement la nature, veut que chacun de nos gestes (voir même pensées) soit conditionnés par un environnement, alors où est notre destin et notre volonté.

Il est clair, que la croyance en un destin entraîne automatiquement un fatalisme qui serait nuisible à toute l’humanité. Ainsi, pour pouvoir préserver la race humaine, nous avons développé cette croyance de maîtrise du destin par notre volonté et nos actes.


En fin de compte, je vous souhaite quand même « AID MOUBARAK SAID !!! »

Partager cet article
Repost0

PrÉSentation

  • : La philosophie de notre vie
  • : Se comprendre pour mieux vivre et rechercher une "réponse tranquille" à Casa
  • Contact

Un Casaoui qui se pose des questions

En attente de vos Suggestions !

Recherche

Merci de réagir !

N'hésitez pas à laisser une com, Trace de votre passage sur ce blog !!!

Carpe Diem !!!!

Archives

Mes RÉFlexions

Mon Cerveau